jeudi 1 septembre 2016

Libre d'apprendre

Aujourd'hui c'est la rentrée des classes, pour nous la vie continue.
C'est comme une suite logique, dans notre cheminement de parents. Après le maternage proximal, une éducation qui se veut bienveillante, nous choisissons le "unschooling". 

C'est pour nous un choix bien réfléchi.

Nous souhaitons lui offrir le plus de liberté possible, qu'il puisse faire ses apprentissages à son rythme et selon ses intérêts du moment. Célio est un petit garçon très curieux, et avide de connaissances. Nous tentons de répondre au mieux à ses questions et si nous n'avons pas la réponse, nous cherchons ensemble. Et c'est cela aussi qui nous a beaucoup plu c'est le côté instruction en FAMILLE, car finalement l'enfant n'apprend pas seul. Nous apprenons nous même énormément de choses dans cette expérience qu'est l'instruction en famille. 

C'est pourquoi nous avons choisi de pas inscrire Célio dans une école. L'école n'est pas obligatoire, C'est l'instruction qui l'est, mais seulement à partir de 6 ans. 

Je m'intéresse et m'informe beaucoup sur les apprentissages autonomes. Si vous souhaitez vous informez sur le sujet, je ne peux que vous recommander les livres de John Holt, mais également le livre de André Stern. Nous avons été profondément touché par le dvd Être et devenir qui parle très bien du sujet. (Nous pouvons éventuellement vous prêter le dvd)

Nous sommes également inscrits sur un groupe de famille IEF, qui organise des rencontres, des sorties entre famille d'un même secteur. Les réseaux sociaux, permettent eux aussi, de faire de belles rencontres, et nous avons hâte d'être de la partie.

Finalement, cette journée  reste une journée comme les autres pour nous. 
Bonne rentrée à tous ceux qui ont retrouvé le chemin de l'école, et belle journe à tous les enfants libres d'écoles.  

5 commentaires:

  1. Cette photo est superbe!! Belle année à vous 4 .... et vive les apprentissages libres !

    RépondreSupprimer
  2. Quelle bouille magnifique !! <3 Nous avons eu exactement la même évolution ... ce n'était pas réfléchi à l'avance, ce n'est pas du non plus à une souffrance scolaire ... Non, dans la suite du maternage, du respect du rythme, de l'enfant, du fait que j'étais encore en congé pour sa soeur, nous ne voyions pas de raison de le mettre à l'école, et même si ce n'est pas de tout repos certains jours, nous ne regrettons pas notre choix :) Par contre ici, il se passe peu de choses au niveau de groupes ief pour des rencontres, nous sommes peu nombreux à avoir fait ce choix ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans quelle région êtes-vous ? Nous n'avons pas encore eu l'occasion de faire de sorties. Nous sommes encore dans le rythme siestes matin / après-midi. Les sorties sont surtout sur Le Mans ou Angers en général. Mais après j'ai âte de rencontrer des personnes avec qui nous pourrions échanger sur le sujet.

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Bravo! C'est un choix courageux et magnifique.
    Notre cadet est dans une école Montessori/ de la Garanderie, et c'est déja un petit pas! Bon cheminement

    RépondreSupprimer